Une bénédiction

stream_img

Source Petits messages d’espoir dans le métro New Yorkais au lendemain des élections

Impossible de ne pas parler des élections US. N’est-ce pas ? La preuve, je vous en parle maintenant.

Je pourrais passer ce billet à vous décrire mon malaise face aux résultats. La peur qui étreint mon coeur en pensant à demain.

Mais vous savez quoi ? C’est quand la tempête se fait la plus forte que nous devons nous montrer courageux et optimistiques.

En Islam, nous pensons qu’il y a du “khair”, du bon, dans chaque chose. Que cela soit la perte d’un emploi, la perte d’un être cher ou même dans l’élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis d’amérique.

Qu’est-ce qui est bon dans cela me demanderez-vous … et bien je ne sais pas vraiment mais je fais confiance à Dieu.

Par-contre, en attendant de voir ce que demain nous réserve, je peux formuler quelques hypothèses.

Par-exemple, je crois fermement que cet incroyable et traumatique choc en réveillera plus d’un. Que les gens, dont je fais partie, cesseront d’être si paresseux et égoïstes.

En tant que musulmane, je sais combien il est critique de faire de bonnes actions autour de soi. Car c’est un enseignement du Prophéte Muhammad (paix et bénédictions d’Allah sur lui).

Nous nous devons de sortir de la bulle protectrice de nos foyers pour aider nos communautés. Nous le devons pour un meilleur futur pour nos enfants. Nous le devons à nous-mêmes.

Pensez soupe populaire, distribution de repas chauds aux sans-abris, partager des gâteaux avec ses voisins, ramasser le courrier de la voisine, proposer de faire du baby-sitting pour une jeune maman gratuitement, couper la haie du voisin qui est âgé … bref, vous saisissez l’idée.

Cette élection, c’est un rappel, et ce, pour chacun d’entre nous.

Il est temps d’aller au-delà de nos belles paroles et de nos beaux sentiments.

Il est temps de mettre la main à la pâte.

Lorsque j’ai enménagé dans mon nouvel appartement en mai, j’ai appris avec effroi qu’une personne âgée avait été découverte dans son foyer alors qu’elle était décédée depuis plus d’une semaine.

Cela ne devrait pas exister.

Je pense qu’il est plus que temps que nous nous préoccupions des autres.

Si la haine monte et les préjugés explosent, c’est d’abord de NOTRE faute.

A nous d’y remédier.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s