La cuisine Saoudienne

Je ne vais pas vous faire un article encyclopédique sur la cuisine Saoudienne, ni même me lancer dans une présentation à la Wikipédia.

Je vais juste vous parler de ce que je connais grâce à ma petite culture générale, à l’usage d’internet et surtout grâce au fait que je posséde une très belle et très étendue belle-famille Saoudienne.

D’abord, pourquoi cet article ? Et bien, il fait suite à un post de blog que j’ai lu il y a quelques jours et qui stipulait que l’Arabie Saoudite n’avait pas de cuisine traditionnelle … mise à part la Kabsa (un plat de viande et de riz). Forcément, cela m’a un peu surprise que l’auteure puisse écrire cela alors même qu’elle habite en Arabie Saoudite depuis cinq ans.

Toutefois, attention, je n’ai rien contre elle ou son blog.

Il se trouve qu’elle vit dans un “campound” et qu’elle ne rencontre que rarement les habitants de ce pays.

Je comprends donc que son quotidien ne lui a pas forcément offert l’opportunité de découvrir la cuisine Saoudienne. L’ambition de mon article est d’ailleurs, en partie, de lui donner envie de sortir de sa zone de comfort pour découvrir cette cuisine, et ses cuisiniers 😉

Je tiens aussi à lui dire merci au passage car au final elle m’a donnée un bon sujet pour mon blog 🙂

  1. Je vais donc débuter en disant que la péninsule arabique a une tradition culinaire vieille de milliers d’années (merci Wikipédia).

Les produits typiquement saoudiens sont plutôt simples (dattes, farine, viande, etc) mais lorsque ma belle-famille me présente des plats vraiment typiques, j’ai toujours le plaisir de découvrir de nouvelles saveurs et de nouvelles textures.

Par-exemple, la Aseeda.

C’est un plat à base de farine cuite et battue. On peut ajouter à la pâte différentes épices. Ma belle-mère ajoute généralement de la cannelle et des dattes. Cela se mange avec un coeur de Ghee (ou de miel).

Dans le sud du pays, ce plat est salé avec de la viande et des légumes, sans oublier la petite sauce qui va bien.

Vous pouvez retrouver un exemple de recette ici.

Bref, cela n’est qu’un exemple. Il existe des tas de recettes salées et sucrées.

Pour en citer quelques-uns (je ne connais pas toujours l’orthographe de ces plats donc merci de m’excuser dans le cas d’une erreur) :

  • mamouls (gâteaux de dattes exquis)
  • brioche saoudienne (honeycomb)
  • jarish (ah! mon petit chouchou de l’hiver)
  • soupe à la tomate avec des morceaux de viandes et du porridge (nom inconnu pour moi mais hyper classique dans ma belle-famille)
  • boules de dattes contenant de la cardamone ou des graines ou autres
  • gawah (café typique saoudien)
  • harish
  • hunaini
  • matazeez
  • marqouq
  • qursan
  • mara’si
  • qurs
  • tharid
  • mufallak
  • riz assaweeh (ce riz ne pousse que dans la ville d’Al Hasa)
  • et j’en passe

2) Ensuite, il est indispensable lorsque l’on parle de la cuisine Saoudienne de rappeler que ce pays est une terre de pélerinage, et ce, bien avant l’émergence de l’Islam !

En effet, les polythéistes venaient en pélerinage à la Kaaba pour rendre le culte aux idoles érigées tout autour et même au sein de ce bâtiment. D’ailleurs, saviez-vous que des chrétiens et des juifs vivaient sur ces terres ?

Tout ces voyageurs, ces expatriés de l’époque et ces vagues de nouveaux habitants ont participé à l’introduction de nouveaux produits (tout comme le chocolat n’est pas français par-exemple mais désormais utilisé dans la gastronomie française, on trouve des produits en arabie qui ne poussent pas dans le pays mais qui servent à cuisiner des plats typiquement saoudiens) et de nouvelles recettes.

Les pélerins musulmans ont apporté encore d’autres choses, produits et recettes, à tout cela.

C’est ainsi que l’on trouve aussi des plats égyptiens, palestiniens, et autres, dans la cuisine saoudienne.

Mais ceux-ci sont en général adaptés au palais des saoudiens, c’est-à-dire suivant parfois une voie différente pour un résultat différent. Par-exemple, les saoudiens raffolent de la cardamone, des dattes et du miel. On en trouve donc dans beaucoup de recettes sucrées.

N’est-ce pas là toute la beauté de notre monde que de pouvoir se rencontrer, échanger et réadapter (ou pas) ce que l’on aime de l’autre ?

Pour aller plus loin, que vous parliez anglais ou pas, je vous invite à aller explorer la cuisine saoudienne via:

  • le documentaire d’Anthony Bourdain sur le sujet, ici
  • un article de BlueAbaya sur un restaurant servant des plats typiques uniquement, ici
  • le site du tourisme saoudien (regardez province par province puis cliquez sur la rubrique cuisine), ici
  • ou encore le blog de Noor qui contient des tas de recettes à essayer, ici

Edit: vous pouvez également, et grâce au commentaire de Nessirine, visionner sur Youtube les recettes saoudiennes de Imane. Merci pour le partage Nessrine !

Il y aurait encore beaucoup à dire sur le sujet. Peut-être pour un prochain article ?

P.S: si j’ai le temps, j’ajouterais des photos à cet article.

Advertisements

7 thoughts on “La cuisine Saoudienne

  1. Bonjour,

    Il y a une saoudienne qui partage des recettes traditionnelles de son pays sur YouTube. Elle s’appelle Eman.

    Bonne continuation.

    1. bonjour,
      j’ai essayé une de ses recettes. c’est délicieux. malheureusement je ne trouve pas le dry lemon ici. c’est grâce à lui qu’on arrive à avoir ce petit goût acidulé de la kabsa.
      A bientôt.

      1. Merci d’avoir essayé une recette saoudienne ! La prochaine fois, si vous voulez, vous pouvez essayer le gawah accompagné de mammouls ! Je recommande 😉

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s